05 59 31 87 41 Sur rendez-vous


Je vous invite ici à faire un petit voyage dans notre cerveau afin de mieux appréhender son fonctionnement et par conséquent l’influence que peuvent avoir nos pensées et nos émotions dans notre comportement au quotidien.
Dans une première partie, vous trouverez non pas un cours magistral sur le cerveau, mais ce qui m’a paru essentiel de connaitre afin de mieux le comprendre. Dans une deuxième partie j’ai essentiellement travaillé sur des explications simples et précises à la fois, qui vous aideront je l’espère, à mieux comprendre quelles peuvent être les influences de nos émotions et de nos pensées sur notre comportement et ce de manière à mieux pouvoir les gérer et utiliser ainsi notre énergie de manière à pouvoir vivre une vie plus agréable avec nous-mêmes et notre entourage

Notre cerveau, comment fonctionne-t-il ?

Le système nerveux se divise en deux parties : le système nerveux central, qui lui englobe le cerveau et la moelle épinière, et le système nerveux périphérique composé essentiellement de nerfs, de neurones (cellules nerveuses), de neurotransmetteurs etc. Celui qui essentiellement va nous intéresser plus particulièrement, est le Système Nerveux Central.

Notre cerveau se divise en trois parties : le cerveau antérieur, le cerveau moyen et le cerveau postérieur. Chacune de ces parties comportent de nombreuses sous-structures intervenant dans divers comportements et activités.

Le Cerveau antérieur se divise en différentes parties :

Le Cortex Cérébral : si l’on comparait le cerveau à un champignon composé d’un pied et d’un chapeau, le cortex cérébral serait le chapeau. Il se divise en deux « hémisphères cérébraux » : l’hémisphère droit et l’hémisphère gauche. Ces deux hémisphères cérébraux s'occupent chacun d'un côté du corps, sauf que le contrôle est croisé : l'hémisphère droit s'occupe du côté gauche du corps et vice versa.

L'hémisphère gauche commande la partie droite du corps. Il contrôle la parole, l'écriture, le calcul, et la pensé de façon logique. C'est le cerveau rationnel.

L'hémisphère droit à une perception du monde plus spatiale, globale et intuitive. Il reconnait les formes et les visages, il pense de façon associative et holistique, et c'est aussi lui qui nous fait comprendre et apprécier l'art, la musique, ou la beauté de la nature. C'est le cerveau intuitif. Ces deux moitiés son reliées par un faisceau de fibres nerveuses.

Le cortex cérébral se divise en quatre parties :
o Le lobe frontal : sur le devant, qui est associé aux fonctions de la planification, organisation, coordination, contrôle des mouvements, raisonnement et contrôle global du processus de pensée,
o Le lobe pariétal : vers le milieu, reconnaissance sensorielle,
o Le lobe temporal : sur les côtés, ouïe, parole et autres activités orales,
o Le lobe occipital : à l’arrière, qui lui correspond à la vision.

Le Cerveau moyen se divise en deux parties, qui elles à leur tour gère respectivement le système auditif et visuel, pour l’une et, ainsi que le sommeil, l’éveil, l’attention la tonicité musculaire et les réflexes, pour l’autre.

Le Cerveau postérieur se divise également en deux parties :
- Le Cervelet : motricité et coordination
- Le Bulbe rachidien : fonctions vitales du corps, telles que le système cardio vasculaire, la respiration et le mouvement des muscles

Comme nous l’avons compris maintenant, l’hémisphère gauche, est le siège de la logique, du raisonnement et du langage ; le droit celui des facultés artistiques, intuitives et de l’imagination.

Dans notre vie de tous les jours, c’est souvent l’hémisphère gauche qui est le plus utilisé. En effet, notre raisonnement intellectuel est largement sollicité et les études scolaires développent cette capacité du cerveau à analyser, à réfléchir, à trouver un lien logique, à déduire, à raisonner.

Les personnes qui utilisent en majorité leur hémisphère gauche sont dites rationnelles, elles ont besoin de comprendre une chose pour accepter qu’elle existe et peuvent rapidement se limiter à une compréhension intellectuelle du monde, avec toutes les limites que cela implique.

Les personnes qui utilisent davantage l’hémisphère droit de leur cerveau fonctionnent beaucoup plus avec leur ressenti intérieur, avec leurs émotions, avec leur sensibilité. Elles sont ouvertes à tout ce qui ne s’explique pas avec des mots, avec des raisonnements, mais qui existe malgré tout.